Le Jardin - podcast littéraire

#19 À la recherche des lettres et manuscrits perdus : une rencontre avec Jacques LETERTRE, bibliophile - Proust, Flaubert, Rimbaud…

July 04, 2022 François-Xavier ROBERT Season 2 Episode 19
Le Jardin - podcast littéraire
#19 À la recherche des lettres et manuscrits perdus : une rencontre avec Jacques LETERTRE, bibliophile - Proust, Flaubert, Rimbaud…
Show Notes

Marcel Proust, Arthur Rimbaud, Marcel Aymé, Gustave Flaubert, Alexandre Vialatte et Jules Verne. 

Il ne s’agit pas de la liste des auteurs prescrits pour la prochaine épreuve du bac de français mais celle des six “parrains” des hôtels littéraires de Jacques LETERTRE, homme d’affaires mais surtout bibliophile. Chacun de ces six établissements permet, en effet, aux visiteurs de se plonger dans l’univers d’un grand auteur grâce aux collections de lettres et de manuscrits réunies par Jacques LETERTRE, mais aussi à des bibliothèques bien garnies et à des œuvres-d'art qui font écho à l'œuvre des écrivains. 

À l’occasion de la parution aux Éditions Gallimard des “Lettres à Horace Finaly” (une correspondance inédite entre Proust et son fidèle ami, grand banquier des années d’entre-deux-guerres), rencontre avec Jacques LETERTRE, un passionné qui nous fait partager ses découvertes.

LIENS UTILES

Société des hôtels littéraires (avec notamment, un plan interactif sur les pas de Proust dans le Paris de la Belle Époque) : https://www.hotelslitteraires.fr/

La Bibliothèque littéraire Jacques Doucet : http://bljd.sorbonne.fr/ 

EXTRAITS

“J’appartiens à la variété du “bibliophile-lecteur” ou du “bibliophile-liseur”. C’est-à-dire que j’ai lu le livre, ou je le lis, et j’ai envie de l’avoir dans une belle édition.”

“Barthes a une formule un peu brutale : “Chez Proust, on ne saute jamais deux fois les mêmes passages !” Pour moi, c’est pareil, je peux le relire et trouver encore aujourd’hui des choses que je n’ai pas senties la fois d’avant.”

“Il y a le moment où vous tombez sur le Graal du collectionneur, c’est-à-dire la lettre inconnue, et qui raconte une histoire que personne n’a jamais traversée.”

“Quand Proust voulait parler de quelque chose de tordu, avec des raisonnements alambiqués, il disait : “tout cela est très proustic !” Il a inventé un terme. Il est capable d’infiniment d’autodérision.” [proustic/proustique]

“Je veux croire qu’une partie des poèmes de Rimbaud…C’est Germain Nouveau qui les a écrits.”

“Flaubert écrivait toute la nuit et quand il avait torturé les mots, parce que ses pages sont uniquement des gribouillis. Il a tout recommencé, il a tout barré. Et pour se délasser, il écrit des lettres. Et là soudain, il n’y a pas une rature.”

“Ce qui m’a beaucoup plus dans l’aventure Finaly-Proust : c’est avant tout l’histoire d’une formidable amitié. Flaubert, c’est pareil quand il écrit à Sand ou Tourgueniev.”

C'est le dix-neuvième épisode du podcast littéraire LE JARDIN.
Si vous l'avez aimé, partagez ce podcast avec vos amis, laissez un commentaire (ou une note) svp. 
Rendez-vous pour le prochain épisode !

À LA TECHNIQUE

Conception et interview : François-Xavier ROBERT
Mixage et création musicale : Julien HAURANT
Musique d’intro : "Mélodie hongroise" de Franz SCHUBERT, guitare classique et guzheng en intro ; arrangement électro en conclusion
Courts extraits musicaux : L'Isle joyeuse, L. 106, CD 109, pour piano, Claude Debussy, interprété par Yu-Shu Tsai ; Rêverie, L. 68, CD 76, pour piano, Claude Debussy, interprété par Simone Renzi, extraits en licence CC, tirés du site https://musopen.org