Le Jardin - podcast littéraire

#20 Le corps et l’écriture : une rencontre avec Larry TREMBLAY, écrivain, dramaturge, poète, essayiste, professeur, metteur en scène, danseur et comédien

September 01, 2022 François-Xavier ROBERT Season 2 Episode 20
Le Jardin - podcast littéraire
#20 Le corps et l’écriture : une rencontre avec Larry TREMBLAY, écrivain, dramaturge, poète, essayiste, professeur, metteur en scène, danseur et comédien
Show Notes

Homme de lettres, homme de scènes, homme d’engagements, Larry Tremblay, né au début des années 50 près de la rivière Saguenay, à Chicoutimi dans la province francophone du Québec au Canada, semble avoir déjà vécu plusieurs vies tellement sont riches son parcours et son œuvre. 

Il est en effet l’auteur de plus de quarante textes : pièces de théâtre, romans, BD, livrets d’opéra, essais, poésie…Il se frotte à tous les genres et écrit aussi bien pour les adultes et les jeunes, que pour les enfants comme en témoigne le roman graphique Marco bleu, récemment paru.

J’ai rencontré l’auteur (à distance) à l’occasion de la parution d’un autre roman, aux éditions La Peuplade, qui m’a beaucoup touché : Tableau final de l'amour (ISBN 9782924898987). C’est Sandrine de la librairie L’Instant à Paris qui m’avait signalé l’existence de ce roman. Et je la remercie pour cette découverte. 

Mais allons vite à la rencontre de l’auteur : Larry Tremblay.

EXTRAITS

"J'ai besoin d’avoir des arbres, des grenouilles, des sauterelles, des libellules autour de moi pour écrire dans une espèce de joie naturelle.

“C’était comme si penser, réfléchir, c’était aussi être ailleurs. Parce qu’en étant dans son contexte natal, sans distance, on n’arrive pas à le critiquer, on n’arrive pas non plus à l’apprécier dans sa grande valeur. On a besoin de distance, de bouger pour revenir chez soi et voir avec des yeux essuyés, des yeux propres dans quelle culture on vit.”

“L’Inde a changé complètement et ma vie, et mon corps, et mon esprit.”

“Toute mon écriture tourne autour du thème du corps. Et lorsqu’on fait du Kathakali, on est vraiment dans le corps. C’est une discipline corporelle très puissante, très martiale.”

“Mon projet d’écriture s’est consolidé avec ma pratique corporelle du théâtre, de la danse, des arts martiaux. Et c’est cela qui est ma vraie base finalement.”

“Je suis un écrivain-oreille ; et pas un écrivain-oeil. J’aime l’oralité. Je fais rarement de longues descriptions, à moins que j’entende la forêt ou la pluie qui parlent ! Les histoires viennent à moi à travers les voix humaines qui sont les voix des personnages.”

L’anatomie ludique est une technique que j’ai inventée pour mes étudiants en jeu qui veulent devenir acteur ; mais je me suis aperçu que je pouvais l’appliquer au domaine de l’écriture. Je me suis aperçu que des œuvres nécessitent des focus corporels particuliers.”

“Avec l’imagination matérielle conceptualisée par Gaston Bachelard…on sent ces débris dans la chair des mots.”

“Si je sais, je n’écris pas. Je ne veux pas savoir ce que j’écris. J’écris ; point.”

“Il y a deux grands moments : la quête et l’enquête. Dans le processus de la quête, je ne prépare pas, je ne fais pas de recherche, je dois laisser sortir ce qui est déjà accumulé en moi…La deuxième étape est l’enquête : je considère ce que j’ai écrit comme une scène de crime. Pourquoi il a dit ceci ? Pourquoi il a fait cela ?”

C'est le vingtième épisode du podcast littéraire LE JARDIN.
Si vous l'avez aimé, partagez ce podcast avec vos amis, laissez un commentaire (ou une note) svp. 
Rendez-vous pour le prochain épisode !

À LA TECHNIQUE

Conception et interview : François-Xavier ROBERT
Mixage et création musicale : Julien HAURANT
Musique d’intro : "Mélodie hongroise" de Franz SCHUBERT, guitare classique et guzheng en intro ; arrangement électro en conclusion
Courts extraits musicaux : Melappadam, Instrumental music, Kathakali, Keli, Classical Dance Drama - http://www.indiavideo.org/kerala/arts ; Tuesday (Glitch Soft Hip-hop) - Musique par Amaksi, de Pixabay