Le Jardin - podcast littéraire

#10 Donner vie aux images : rencontre avec Hélène BONAFOUS-MURAT - romancière, experte en estampes anciennes et modernes

October 29, 2021 François-Xavier ROBERT Season 1 Episode 10
Le Jardin - podcast littéraire
#10 Donner vie aux images : rencontre avec Hélène BONAFOUS-MURAT - romancière, experte en estampes anciennes et modernes
Show Notes

Hélène BONAFOUS-MURAT a des images plein la tête ! Elle expertise depuis de nombreuses années des estampes anciennes ou modernes, et ce travail au plus près des œuvres d’art nourrit son imaginaire.

Elle nous explique comment dans ce podcast enregistré lors du salon Livres en Vignes.

Écoutons-la.

EXTRAITS

“J’ai un ensemble d’images en tête, qui m’habitent, qui vivent dans mon cerveau et sur lesquelles j’ai eu besoin de mettre des mots par le biais de constructions romanesques.”

“Pour mon nouveau roman, je me suis imprégnée des estampes de Daumier : XIXe siècle, grand caricaturiste, portraitiste de la société, qui m’a fourni peut-être pas exactement mes personnages mais une certaine vision de Paris et de la société de l’époque.”

“Le roman est né du verso de ces estampes. C’est comme si ma fiction était l’envers de mon travail d’expert.”

“Les romans partent souvent d’une émotion. J’ai trouvé dans l’état civil - par bonheur qui a survécu, parce qu’on sait qu’en 1871 l’Hôtel de Ville a brûlé et avec lui tous ses documents - néanmoins l’état civil m’a prouvé que mon jeune Charles est mort à 25 ans, certainement dans la misère...J’ai voulu lui écrire une histoire fictive, la vie qu’il n’a pas eue, comme une sorte de tombeau, de compensation, de rédemption…”

“C’est important pour moi que les œuvres d’art en couverture viennent soutenir le roman et l’incarner.”

“Pour moi, chaque roman doit être un projet littéraire différent, revisiter des grands principes. Ce nouveau roman revisite le roman d’apprentissage. Il faut un certain culot pour oser se mesurer à Flaubert, Balzac, Zola, mon maître…”

“Chaque roman, comme disait Echenoz, est aussi le lieu où deux idées se rencontrent. Il y a à la fois une thématique, un sujet qui s’empare de nous, et la volonté de le traiter selon un certain fil, une certaine ligne, une certaine idée, une intention en tout cas.”

“Les images sont là pour moi mais je veux leur donner corps, je veux les mettre littéralement en 3D. Et ce qui ressort souvent de l'expérience de mes lecteurs, c’est qu’ils ont l’impression d’y être.”

“Écrire le soir peut avoir ses limites. On est souvent plus lyrique. Il est nécessaire de relire ce que j’ai écrit le soir au petit matin, dans le monde de la raison, pour me rendre compte que certains effets sont à gommer, sont un peu trop dans l’emphase, dans l’émotion...C’est très intéressant ce rapport jour-nuit.”

LIVRES DE L’AUTEUR PARUS AUX ÉDITIONS LE PASSAGE

Morsures, 2005 
Échafaudage, 2007 
L’Ombre au tableau, 2009 
Avancez masqués, 2018 
La Caravane du pape, 2019 
Le Jeune homme au bras fantôme, 2021

C'est le dixième épisode du podcast littéraire LE JARDIN.
Si vous l'avez aimé, partagez ce podcast avec vos amis, laissez un commentaire (ou une note) svp. 
Rendez-vous pour le prochain épisode !

 À LA TECHNIQUE

Conception et interview : François-Xavier ROBERT
Mixage et création musicale : Julien HAURANT
Musique : "Mélodie hongroise" de Franz SCHUBERT, guitare classique et guzheng en intro ; arrangement électro en conclusion
Court extrait musical : Générique français de la série américaine L'HOMME QUI VALAIT 3 MILLIARDS ; The best day  - Music by Skilsel from Pixabay